Maintenance et sécurité

Le fonctionnement technique et la sécurité du téléphérique sont assurés en interne en permanence, tout au long de l’année par les équipes techniques de la Régie du Téléphérique. Les investissements et les frais d’entretien directement liés à l’exploitation sont de l’ordre de 120 000 € par an.

En tout, près de 4 000 heures de travail par an sont nécessaires pour garantir le bon fonctionnement de notre remontée mécanique ! Elles se répartissent en quatre types d’entretien :
• Les contrôles journalier, qui sont réalisés avant l’ouverture et portent essentiellement sur les organes de transmission, le bon fonctionnement des cabines, les contrôles des freins…
• L’entretien régulier de l’appareil, programmé tous les lundis matin (voir deux fois par semaine en forte période d’activité) passe par le contrôle du serrage des pinces (toutes les 50 h), des graissages de l’ensemble des articulations des suspensions, des axes de sabots du pylône de ligne, des cardans et poulies… Des visites de ligne, des contrôles visuels des points singuliers de tous les câbles en place…
• L’entretien annuel, effectué en janvier, se concentre essentiellement sur les gros contrôles périodiques, comme le contrôle magnétographique des câbles porteurs et tracteurs, et le contrôle magnétoscopique des soudures des zones soumises aux efforts sur l’ensemble des ouvrages de ligne.
• Enfin, l’entretien exceptionnel consiste à échanger de grosses pièces comme ; la poulie retour, les sabots du pylône de ligne, le réducteur… et aussi les câbles, éléments les plus sensibles de l’installation. Chaque élément ayant une durée de vie différente, ces changements se programment longtemps à l’avance et sont aussi effectués pendant la fermeture annuelle de janvier.

Le téléphérique est donc fermé durant trois à quatre semaines au mois de Janvier pour un important contrôle de sécurité effectué par le STRMTG (Service Technique des Remontées Mécaniques et des Transports Guidés) et renouvelle l’autorisation d’exploitation pour un an. Il fait régulièrement l’objet d’importants contrôles de sécurité par les organismes agrées du Service technique des remontées mécaniques et des transports guidés. Cette période de janvier est également l’occasion de programmer les gros travaux d’entretien qui ne pourraient être effectués sans la fermeture totale de l’appareil pendant plusieurs jours. A la fin de ces travaux, la Grande Visite Annuelle est alors programmée avec notre maître d’œuvre et le STRMTG. A l’issue de ces essais, sera délivrée ou non, notre autorisation annuelle d’exploitation.

    Découvrez le travail des techniciens de l’équipe du téléphérique de Grenoble-Bastille !

    • Ce film d’une quinzaine de minutes réalisé par Christophe Champelovier, présente les différents métiers liés à la maintenance, à l’entretien et à l’exploitation de ce téléphérique urbain. La sécurité est au cœur de leur métier !

    • Chaque année a lieu un exercice de sauvetage mené par les pompiers du Groupe de Reconnaissance et d’Intervention en Milieu Périlleux (GRIMP 38), en lien avec le personnel du téléphérique.
      Cet exercice règlementaire permet de valider annuellement la sécurité et les techniques d’intervention en cas de panne au téléphérique.

    Print Friendly, PDF & Email