Connaissez-vous vraiment toute l’histoire de la Bastille ? Acte 2

Connaissez-vous vraiment toute l’histoire de la Bastille ?

  • Fort Bastille Grenoble Article

    Sébastien Le Prestre, Marquis de Vauban
     Tableau attribué à une école de peinture du XVIIIe

  • Acte 2 – Ce n’est pas Vauban !

    Le Fort de la Bastille, tel qu’on peut le découvrir aujourd’hui, a été édifié entre 1823 et 1848 par le Général Haxo, soit presque 100 ans après le passage de Vauban dans les Alpes. Les plans que Vauban avait réalisés à l’époque ont toutefois servis de base au Général Haxo qui les a améliorés.

  • Vauban, un passage éclair ;

    Un siècle exactement après la réalisation des fortifications de Lesdiguières, en 1692, un rapport de Vauban propose l’amélioration des structures défensives de la Bastille. Son projet de réaménagement ne sera suivi que de façon très partielle et… sur la rive gauche de l’Isère.

    Un constat sévère !

    C’est à l’occasion de son passage en revue des Alpes en 1692 que Vauban, analyse les défenses de la ville de Grenoble avec sévérité :

  • Fort Bastille Grenoble Article… Le côté de la montagne est fermé par une enceinte de muraille… jusqu’au réduit appelé Bastille. Les murs en sont très faibles, bas et non terrassés, sans contrefort, ni fossé, ni escarpement au pied autres que ce que la nature y a fait… La Bastille n’est qu’un mauvais réduit ou plutôt colifichet, fermé… mais sans art ni raison et occupé par un vigneron qui en est gouverneur, du moins il en a les clefs, avec 12 vaches et 8 chèvres, une cavale et une bourrique pour toute garnison !Fort Bastille Grenoble Article
  • Son analyse de La branche fortifiée « Est », qui redescend vers la porte Saint-Laurent, est tout aussi dure. Seule la branche de fortification côté ouest, suit, selon lui, un tracé plus adapté à la nature du terrain jusqu’à la Porte de France.

  • Le projet de Vauban ;

    Vauban donnera un projet d’ensemble pour la reprise des fortifications de la place de Grenoble. Pour la Bastille, il consiste à renforcer et réduire l’espace fortifié, en ramenant la branche est des remparts vers l’ouest. Mais son plan n’amènera que quelques terrassements et la construction dans la ville de deux poudrières, dont une seule subsiste (derrière l’Hôtel de Police). L’heureuse réalisation de ces poudrières fut l’une de ses satisfactions, lors de son deuxième passage à Grenoble, en 1700, alors qu’il tentait de faire aboutir son projet.

    L’ingénieur de Louis XIV, qui tendit sa « ceinture de fer » au nord-est de la France, est à l’origine de la construction ou du renouvellement de très nombreuses places fortes en France.

  • Plan de Grenoble- projet de Vauban, 1747
    Service Historique de l’armée de terre, Vincennes

  • Fort Bastille Grenoble Article

    Poudrière de Vauban -Grenoble

  • Sa célébrité et sa réputation sont telles que certains, pensent encore aujourd’hui, que les Grenoblois lui doivent « leur » Bastille, ce qui est faux !

  • Fort Bastille Grenoble Article

    Réelles fortifications faites par Vauban
    copyright /www.montdauphin-vauban.fr

  • Ressources

« La Bastille de Grenoble et son téléphérique » Marc Fennolli et Béatrice Metenier, 2006
« La Bastille et les fortifications de Grenoble » Robert Bornecque, 1986

  • Partagez

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *