Acceuil
logo bastille Accés personnes à mobilité réduite

Jusqu’à l’été 2005, les infrastructures du téléphérique permettaient déjà de transporter les personnes à mobilité réduite (grâce à l’aménagement d’un ascenseur en gare inférieure et l’installation de cabines adaptées), mais une fois arrivées au sommet, une seule alternative de déplacement et de visite leur était possible : rejoindre le restaurant du Téléférique et sa terrasse (soit seulement 3% du site accessible).

L’entretien général et l’accessibilité physique du site ont été le point de départ de cette valorisation. Deux phases de travaux ont été programmées :
la réalisation en deux temps, de mars à juin 2005 et durant le 1er trimestre 2006, de l’accessibilité des sept niveaux de la partie sommitale de la Bastille, et, en 2007, la création d’une liaison directe avec le Jardin de Ville, le centre historique de Grenoble et le quai d’embarquement du téléphérique.

Inaugurée le 9 septembre 2005 en présence des représentants des associations de personnes handicapées, des mécènes qui ont porté ce dossier et de toutes les personnalités politiques de la région, les réalisations de la première phase ont consisté en l’installation d’un ascenseur et de passerelles adaptées à la sortie de la gare supérieure du téléphérique.

Les personnes à mobilité réduite peuvent désormais accéder : à la terrasse des géologues, magnifique point de vue sur le panorama du Vercors, à la place Tournadre (la place basse où aboutit le pont-levis), ainsi qu’à une partie de l’intérieur du Fort ; la salle Lesdiguieres et la salle du Musée. Pour l'instant, le premier niveau d'exposition du Lieu d'Images et d'Art est accessible aux personnes à mobilité réduite, et permet d'avoir un point de vue sur le second niveau d'exposition.

L’implantation d’un deuxième ascenseur aérien et vertigineux sur le parvis du restaurant perforant le toit du restaurant permet aux personnes à mobilité réduite d'accéder à la place Haxo située entre le fort et le restaurant, ainsi qu'au Belvédère. Le revêtement complet de la place Tournadre marque, début 2008, la dernière phase de travaux de la mise en accessibilité du sommet de la Bastille. L’intérieur du Fort et les panoramas urbains et montagneux sont ainsi accessibles à tous de jour comme de nuit.

Dans le prolongement de la réhabilitation de la place St. André, la rue Hector Berlioz, le parvis « des Droits de l’Homme », qui pare l’hôtel Lesdiguières, et une partie du Jardin de Ville méritent également une valorisation conséquente. C’est dans cette perspective et, afin de présenter un aménagement cohérent avec les objectifs d’accessibilité et d'agencements spécifiques de la Régie du Téléphérique, que celle-ci s’est rapprochée du service de l’aménagement urbain de la ville.
Aujourd'hui, la gare inférieure est dotée d'un ascenceur adapté et le parvis a été entièrement réaménagé pour faciliter la circulation des piétons et des personnes à mobilité réduite.

Le site touristique de la Bastille devient un modèle d’accessibilité en Rhône-Alpes, et s’inscrit dans la définition et les objectifs d’un territoire adapté notamment avec son orientation touristique majeure et la cohérence des aménagements et des animations proposés à l’ensemble des visiteurs

  ascenseur acsenceur à la Bastille
Téléphérique Grenoble-Bastille - Quai Stéphane Jay - 38000 Grenoble - Tél 04 76 44 33 65 - Email
© bastille-grenoble.com 2014 - Tous droits réservés - Mentions légales - Mise à jour janvier 2017