Acceuil
logo bastille Agenda
Inscrivez-vous à la newsletter de la bastille
 
Télécharger le flyer des animations du printemps 2017
 
À partir d'avril 2016
Exposition

Exposition « des alpes aux vosges, 1915-2015 »

En 1915, les hommes mobilisés dans les alpes ont en grande partie combattu dans les vosges. à partir de photographies d’archive et de l’œuvre de daniel Pucet, photographe – peintre de l’armée, découvrez comment, 100 ans après les combats, le paysage témoigne de la Grande Guerre.
Cette exposition sera prochainement présentée dans les anciennes garnisons des alpes-maritimes, à compter du mois d’avril 2016.
Une version réduite de l’exposition est visible au musée des troupes de montagne.

Ouvert du mardi au dimanche de 11h à 18h.
Musée des Troupes de Montagnes.

 
     
Du 8 octobre 2017 au 7 janvier 2018
Exposition
CENTRE D’ART BASTILLE

Stories from nowhere

Avec : Emilie Brout & Maxime Marion, Alain Bublex, Aï Kitahara, Eva Medin, Géraud Soulhiol..
Vernissage le samedi 7 octobre 2017 de 18h à 21h.

Project Room : Clara Blein-Renaudot «Tentatives de fuite»

Ouvert du mardi au dimanche de 11h à 18h.
Tél. : 04 76 54 40 67
Plus d'informations

 
     
Du 23 décembre au 7 janvier 2018
Exposition photo

Olivier Pettinato, photographie issue de l’exposition
« Vertige » présentée en 2016.
Exposition photographique collective par l’association FOCUS.
« À la rencontre du passé »
Focus Grenoble promeut la photo depuis 2009 et regroupe des passionnés de photographie d’horizons, de compétences et d’intérêts variés. Leur objectif est de « Promouvoir la pratique et les échanges autour de la photo dans la région grenobloise. Argentique ou numérique, avec ou sans filtre… toutes les pratiques et toutes les approches sont permises ! Sans discrimination de niveau ni de matériel. Sa création résulte de la rencontre entre plusieurs photographes amateurs de Grenoble et de sa région, via le site communautaire  Flickr.

Pour la neuvième année consécutive, l’association organise une exposition photographique collective dans la salle Lesdiguières du Fort de la Bastille, sur un thème prédéfini. Cette année, une trentaine de photographies vous emmènerons « À la rencontre du passé » !

Vernissage prévu le samedi 23 décembre à partir de 14h dans la salle Lesdiguières.
Ouvert tous les jours de 14h à 18h, salle Lesdiguières du Fort de la Bastille. Entrée libre et gratuite.
http://focus-grenoble.fr

 
     
1976 – 2016 : Les 40 ans des Bulles et du Téléphérique de Grenoble - seconde génération 1976 – 2016 : Les 40 ans des Bulles et du Téléphérique de Grenoble - seconde génération
À travers cette exposition, la Régie du Téléphérique de Grenoble retrace les grandes lignes de cette belle histoire.
Depuis l’inauguration mémorable de la remontée mécanique en 1976 jusqu’aux récents travaux impliquant le changement complet du système automatisé, une attention particulière a été portée sur les équipes techniques de la Régie du Téléphérique qui assurent quotidiennement le bon fonctionnement, l’entretien et la sécurité de l’installation et des voyageurs.

Le 18 septembre 1976, le téléphérique de Grenoble seconde génération est inauguré.
40 ans plus tard, le Téléphérique de Grenoble évolue toujours dans le ciel Grenoblois. Les célèbres « Bulles », devenues le symbole incontestable de la ville, ont pris une place d’honneur dans l’inconscient populaire.
Depuis cette date, près de 9 150 000 voyageurs ont été transportés et malgré les années, l’émerveillement des touristes et visiteurs reste toujours intact.

Un nouveau téléphérique pour Grenoble
La première génération du téléphérique grenoblois voit le jour en 1934.

Après les J.O. de 1968, Grenoble cultive son mythe, mélange d’innovation et de technologies, la ville se veut la vitrine de la France. Le téléphérique grenoblois des années 30 contraste alors singulièrement avec l’urbanisme des années 70. Il a vieilli et doit être rénové à l’image de son écrin, une ville « de béton, de métal et de verre ».
Le niveau des entreprises grenobloises atteint des sommets en matière de conception et de réalisation de remontées mécaniques. Le nouveau téléphérique sera “made in Grenoble”, l’ingénieur et géniteur des “bulles”, Denis Creissels, a une réputation internationale et des références prestigieuses. Il est l’acteur principal de la renaissance du téléphérique. L’entreprise Pomagalski est associée à cette réussite, cette société iséroise est alors redynamisée par Gaston Cathiard.

 
     
     
Téléphérique Grenoble-Bastille - Quai Stéphane Jay - 38000 Grenoble - Tél 04 76 44 33 65 - Email
© bastille-grenoble.com 2014 - Tous droits réservés - Mentions légales - Mise à jour novembre 2017.